L'intégration du chien

Vous venez d’adopter un chien…

C’est une excellente décision, de longues années de bonheur s’offrent à vous … entre 15 et 20 ans….


L’arrivée à la maison ou Comment accueillir un chien abandonné ?

Le chien a pu subir des souffrances physiques et / ou psychiques ; son abandon a été source de stress et de perte de tous ses repères.
Il faut donc laisser le temps à votre chien de se familiariser avec son nouvel environnement. 
Les deux attitudes clés seront la patience et la douceur.

Lors du transport, vous pouvez emporter avec le chien un élément du refuge qui lui servira de repère olfactif rassurant.
A l'arrivée à la maison, posez la cage de transport (ou le panier) dans une pièce calme, ouvrez-la et laissez l’animal explorer son nouvel environnement à son rythme.
Mettez à proximité le bol de croquettes et celui d'eau fraîche. 

Il faut d'abord vous positionner comme un élément du paysage et ce n'est qu'alors que vous pourrez être reconnu et approché. Permettez à votre nouveau compagnon de décider à quel moment il établira le contact avec son nouveau maître et se laissera caresser. Il ne faut jamais le retenir contre sa volonté ou le tirer brutalement vers soi. 
Vous pourrez ensuite faire visiter sa nouvelle maison à votre chien et pour se faire, n'hésitez pas à vous munir de quelques friandises !
Evitez les cris et l'agitation autour de votre nouveau compagnon.

Si d'autres chiens sont déjà présents dans la famille, il est préférable d'organiser les présentations en terrain neutre.

Il est plus prudent d'effectuer les premières promenades à l'aide d'une longe fine mais solide.

Il est important de ne pas faire de l'arrivée de l'animal l'attraction du quartier.

L’éducation

L'éducation est un art parfois complexe.
De nombreux auteurs fournissent plusieurs conseils avisés à ce sujet.
Face à un trouble du comportement, il faut réagir le plus rapidement possible en consultant tout d'abord un vétérinaire afin de s'assurer de l'absence de maladie qui pourrait causer ce trouble du comportement.
Par la suite, il ne faut pas hésiter à demander l'aide d'un comportementaliste.

Les moments consacrés chaque jour à parler et à caresser votre chien sont pour lui de la plus haute importance. Votre compagnon attend avec impatience votre retour.

Ce que les chiens aiment

  • Un territoire de couchage au calme, à l'écart du passage, d'une porte ou d'un radiateur
  • Avoir une place au soleil
  • Une vie proche de la nature car il faut garder à l'esprit que l'ancêtre du chien est le loup. Le loup est un chien à l'état sauvage. Le chien aime donc passer du temps dans un jardin, stimuler ses sens en écoutant les bruits et en sentant les odeurs.
  • Fréquenter ses congénères : le chien est un animal de meute, sociable et le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à un chien est un autre chien (sous réserve de compatibilité d'humeur).
  • Jouer : le jeu de la balle est un incontournable ; c'est un jeu d'instinct où la balle, assimilée à une proie, doit être rapportée au maître.
    L'homme peut aussi se mettre dans la peau du chien et c'est alors que débuteront d'inoubliables parties de jeu. Gardez toutefois à l'esprit que c'est au maîtres de décider quand commence et quand se termine le jeu.



Ce que les chiens n’aiment pas

  • Avoir une existence solitaire, être rejeté ou être isolé
  • Les orages
  • Qu’on impose l'endroit exact où ils doivent faire leurs besoins, car un chien soumis n'osera jamais faire ses besoins là où un chien dominant a fait les siens précédemment
  • Qu'on les carresse quand ils ont peur car cela ne fait que renforcer leurs craintes. Il est préférable de détourner leur attention en chantant par exemple
  • Etre des "meubles décoratif"
  • Etre dérangé là où ils dorment ou lorsqu'ils mangent
  • Etre exclu du quartier de leurs maîtres



Ce dont un chien a besoin 

De la part de ses maîtres

  • De croire en lui
  • De le comprendre et de lui parler chien
  • De le stimuler par le jeu
  • D'établir une hiérarchie claire et des règles (il ne faut pas confondre désobéissance et incompréhension
  • De libérer son énergie lors de longues balades. Le chien a besoin de se dépenser si on veut éviter qu'il ne fasse des bêtises (ronger les coins de table par exemple) par ennui
  • De récompenser ses bons comportements par des friandises
  • De la traiter comme une espèce à part entière : ce n'est ni un enfant, ni un jouet
  • D'être un modèle qui agit avec logique, toute la famille doit utiliser les mêmes signaux
  • De respecter ses besoins



Les bols à nourriture et à eau
Les bols qui conviennent le mieux sont ceux en métal, en faïence ou en plastique dur spécialement conçus pour animaux, avec une base assez large de façon à éviter les renversements. Assurez-vous qu'ils sont toujours propres et que le bol à eau est toujours plein d'eau fraîche.

Le panier de repos
Il constitue pour la plupart des chiens un endroit de confort, de paix et de solitude, ce qu'ils recherchent lorsqu'ils veulent se reposer. Aux corbeilles traditionnelles en osier, préférez les corbeilles en plastique, plus faciles à nettoyer et bien moins "appétissantes".

La cage de transport
Elle est facultative mais elle peut se révéler utile lors de l'apprentissage du chien aux habitudes de propreté, ou l'empêcher de faire des bêtises lorsque vous ne pouvez pas le surveiller. Elle rend les déplacements en voiture beaucoup plus sûrs pour le conducteur comme pour le chien.

Les jouets
Les chiens préfèrent jouer avec un compagnon animé : un autre chien ou « son » maître. Il aime les jouets qui font du bruit ! Les os, les balles, les anneaux en plastiques durs conviennent surtout s'ils sont spécialement conçus pour les chiens. Évitez tout ce qui est susceptible d'être arraché et tout ce qui comporte des pièces qui pourrait blesser le chien s'il les mord ou les avale. Évitez aussi les vêtements car il n'est pas aisé pour le chien de faire la distinction entre ses propres "jouets" et vos affaires !


L’alimentation du chien

Une alimentation sèche de bonne qualité adaptée à l’âge de l’animal sera appréciée.
Pensez à faire la transition sur une semaine en cas de changement d’aliment, faute de quoi des désordres intestinaux peuvent apparaîtrent.

Portrait d’un chien en bonne santé

Yeux :Ils sont clairs et brillants, quelquefois des croûtes brunes au coin des yeux. 
Les petites traces rougeâtres sous les yeux peuvent être retirées en appliquant chaque jour un produit dédié au soin des yeux et le traitement doit être soutenu régulièrement afin d'éviter leur réapparition.

Truffe : Elle est froide et humide. Les narines ne contiennent pas de mucosité, l’animal n’éternue pas et n’a pas d’écoulement nasal.

Oreilles : Elles réagissent à tous les bruits, elles sont propres, un animal qui a tendace à secouer la tête et gratte ses oreilles ou à porter la tête inclinée d'un côté a certainement une inflammation de l’oreille qu’il faut montrer au vétérinaire. L'hygiène des oreilles est importante pour les races à oreilles tombantes. Il faut les nettoyer une fois par semaine avec afin d'éviter infection ou otites à l'aide d'un coton tige mais en se limitant aux abords de l'oreille.

Dents et gencives : Vérifiez l’absence de dépôt brun sur les dents (tartre), les gencives doivent être de couleur rose pâle, les rougeurs sont un signe d’inflammation à montrer au vétérinaire.

Griffes : Selon les chiens et leur environnement (marche sur moquette, peu de sortie), les griffes du chien poussent plus ou moins vite. Il faut alors penser à les couper fréquemment à l'aide d'un coupe-griffes en se limitant aux pointes. 
Vous pouvez aussi laisser faire un toiletteur ou le vétérinaire.

Poil : Il est luisant et souple, ni trop sec ni trop gras la présence de plaques dénudées ou de démangeaisons constantes signale une maladie. Brossez le chat régulièrement pour l’aider à se débarrasser des poils morts.

Forme : généralement, on peut sentir les côtes du chien sous les doigts, mais on ne doit pas les voir.
Si vous pouvez les sentir, ainsi que les hanches et les os du dos au toucher, c'est que l'animal est trop maigre. Il faut trouver pourquoi. S'il est jeune et en bonne santé, il vaux mieux qu'il soit un peu maigre car les chiens ont tendance à prendre du poids avec l'âge.

Soins du pelage

Pour les chiens à poils courts : 
Un chien à poils courts exige peu de soins, si ce n'est un nettoyage avec une serviette humide lorsqu'il se sera sali, ou un brossage de temps en temps à l'aide d'une brosse et d'un peigne en métal.
Il ne doit pas être lavé, ce qui le priverait de la protection naturelle secrétée par la peau. Son pelage particulier en fait un chien autonettoyant.
Par contre, il doit être brossé consciencieusement lors de ses mues, à l'automne et au printemps.

Pour les chiens à poils longs : Le premier toilettage (bain + brossage) doit avoir lieu dès l'arrivée du chien dans la maison (qu'il soit agé de 8 semaines ou de 8 ans). Ensuite la fréquence recommandée est d'un brossage complet par semaine (et si possible un bain par semaine). Moyennant cela, la visite chez un toilletteur professionnel n'est dans ce cas pas nécessaire pour l'entretion du poil.

Les parasites internes

Le chien doit être vermifugé 3 fois par an ( tous les mois juqu'à l'âge d'un an ) les produits conseillés par votre vétérinaire sont les mieux adaptés et les plus efficaces.

Les parasites externes

Adopter de préférence la pipette conseillée par votre vétérinaire (les colliers sont souvent inefficaces et peuvent occasionner des allergies) et penser à déparasiter également tapis et paniers des chiens et chats. (A faire régulièrement tout au long de l’année).

La vaccination

La vaccination de son chien n'est pas obligatoire partout, mais elle est très fortement conseillée.
Votre vétérinaire vous indiquera quand amener votre chiot selon le type de vaccin utilisé et le niveau de risque de votre région.
Lors de la consultation vaccinale annuelle, votre vétérinaire vous confirmera la bonne santé de votre petit compagnon.

Si vous déménagez

Emportez le chien dans son panier dans votre voiture.
Tout changement de vie et rupture brutale avec les repères de son quotidien sont toujours un chambardement pour un animal.
A l’arrivée dans la nouvelle maison fermez toutes les portes avant de lâcher le chien.
Donnez lui à manger dès que possible pour l’attacher à sa nouvelle demeure.

Pendant vos vacances

Prendre des congés ne peut pas s’improviser pour les propriétaires d’animaux, car faire le choix délibéré de partir avec votre chien comme celui de ne pas l'emmener, nécessite de bien s’organiser pour le confort de chacun.
Un chien tatoué ou pucé c'est bien, mais cela n'est pas suffisant au cas où l'animal s'échappe en vacances dans un environnement qu'il ne connaît pas.
Il sera plus rapide (et donc beaucoup moins stressant pour l'animal) de retrouver ses maîtres s'il a une médaille avec un n° de téléphone portable.


"Ce qui est le plus plaisant avec un chien c'est qu'on peut faire l'idiot avec lui et que non seulement il ne vous fera aucun reproche, mais il va faire l'idiot lui aussi."
[Samuel Butler]